bienvenue sur le site officiel de la commune

  

Mairie de SAVIGNY LE SEC

3 Place de la Mairie

SAVIGNY LE SEC 21380

Tel : 03-80-35-75-79

<< Commune affiliée à l' Amicale des Savigny de France et de Suisse >>

  Adresse mail : http://www.mairiesavignylesec@wanadoo.fr

Site internet : http://www.savigny-le-sec.fr

Blog : http://blogsavignylesec.blogspot.fr 

 Habitants ou simples visiteurs, vous trouverez sur ce site officiel de la commune de Savigny le Sec, un maximum de renseignements utiles pour découvrir ou redécouvrir ce charmant village.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques afin de nous permettre de vous offrir de meilleures prestations  

 AGENDA:

 

Samedi 16 et dimanche 17 Septembre 2017

Journées du Patrimoine

Des visites commentées et gratuites vous seront proposées afin de découvrir les puits et citernes dans le village ( dont celle de la place) qui ont permis aux habitants, durant de nombreuses années, à faire face aux pénuries d'eau.

Samedi 16 septembre de 14 h à 18 h

Dimanche 17 septembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Visites commentées des puits et citernes du village

Ouverture de la citerne de la place (450 m3)

Visites organisées par la section généalogie du Foyer Rural avec l’appui de la municipalité

Pour ceux qui ne pourraient se déplacer, nous vous invitons à une visite " virtuelle" de la citerne en cliquant sur le lien << visite virtuelle de la citerne >> situé à droite de la page d'accueil

    

Dernière minute

Dans le cadre du réaménagement foncier, il a été prévu de réaliser des
chemins de contournement du village. Plusieurs des ces chemins ont  une emprise de 12 mètres car ils seront plantés de haies afin de rétablir
des corridors entre les différents massifs boisés.
La maîtrise d'ouvrage de ces travaux est assurée  l'AFIAFAF (Association Foncière Intercommunale d'Aménagement Foncier Agricole et Forestier) de CHAIGNAY - EPAGNY - SAVIGNY LE SEC.
Le montant des travaux était estimé à 1 200 000 € HT. Le marché pour le
terrassement a été attribué au groupement d'entreprises "COLAS/PENNEQUIN"  pour 730 000 € et à l'entreprise NAUDET pour le
création des haies  pour 75 000 €. En intégrant la prestation du maître
d’œuvre : cabinet ABCD pour 45 000 €, le coût total final s'élèvera à
850 000 €.
L'entreprise COLAS travaillera sur le secteur de Chaignay, l'entreprise
PENNEQUIN sur Epagny et Savigny-le-Sec. Les travaux ont débuté lundi 4 septembre. Ils consistent à décaper la terre et à ramener des matériaux nobles (plaquettes calcaires) qui seront broyés sur place et compactés.
Afin de faciliter l'écoulement des eaux, les chemins seront légèrement
surélevés par rapport aux zones cultivées.

oooOooo

RAPPEL

La Préfecture de la Côte d'Or a émis un nouvel arrêté en date du 24 Aout 2017 concernant les restrictions d'eaux potables sur l'ensemble du département

<<Au vu de la situation hydrologique constatée à la suite de la sécheresse avec de très faibles débits des cours d'eau et des nappes phréatiques particulièrement basses, madame la Préfète a pris un nouvel arrêté en date du 24 août afin de limiter la consommation de l'eau. Notre bassin a été placé au niveau d'alerte renforcée, la situation est sérieuse. Il est nécessaire que chacun fasse les efforts demandés afin de ne pas voir la distribution de l'eau momentanément coupée.

Cet arrêté stipule :


- L'interdiction d'arroser les pelouses,


- L'interdiction de 10 à 19 heures d'arroser des potagers, des massifs fleuris, des plantations des commerces de végétaux.


- L'arrosage des plantations est interdit sauf pour les plantations réalisées depuis moins d’un an et avant le 1er mai de l’année qui peuvent être arrosées de 19 heures à 10 heures.


- Le lavage des véhicules à son domicile, lavage des toitures, des façades et des abords des immeubles est interdit sous réserve des strictes nécessités de l’hygiène publique.


- Le remplissage des piscines privées est interdit sauf 1ère mise en eau de piscines dont la livraison ne peut être réalisée qu'après remplissage, sous réserve de l'accord du gestionnaire du réseau d'eau potable.


Tout contrevenant aux dispositions de cet arrêté s'expose à une peine d'amende de 5e classe (jusqu'à 1500 euros à 3000 euros en cas de récidive). >>