Le mobilier ancien

Saint Gervais

Eglise11.jpg

BATON PROCESSION

Les deux autres autels qui flanquent l'arcade du choeur sont des ouvrages de menuiserie, surmontés de retables à frontons cintrés. Parmi les sculptures anciennes, les plus remarquables sont celles, du XVII° siècle des saints Gervais et Protais, oeuvres grandeur nature, taillées dans la pierre par le sculpteur dijonnais Dubois. L'artiste a soigné le vêtement des personnages, prétexte à d'amples effets de draperie, mis en valeur par les mouvements des bras. Ces mêmes saint protecteurs se trouvent représentés sur le bâton de procession, mais cette fois avec leur costume plus traditionnel de légionnaire romain. On appelle bâton de procession un groupe sculpté dans le bois, haut d'une trentaine de centimètres, composé d'un ou plusieurs saints, généralement accompagnés d'anges tenant un cierge, autrefois porté lors des processions.

L'église conserve encore, à l'entrée du choeur deux lanternes de bois peint et doré, également destinées aux processions. D'autres sculptures ornent la nef , dont les plus anciennes sont un grand Christ en croix en bois peint, au dessus de l'arcade, une Vierge à l'enfant en bois doré, sur l'autel de gauche, un saint Eloi et une saint Barbe, en bois polychrome. Des deux lustres éclairant la nef, le plus intéressant est celui de forme corbeille, orné de palmettes. Il doit remonter au début du XIX° siècle. Quelques vêtement liturgiques richement brodés sont rangés dans le chasublier de la sacristie.